NICOLLIER HN 500

N'hésitez pas à publiez des News.
Ne posez pas de QUESTIONS sur cette page, allez au bon endroit pour faciliter les recherches!
LECLAIRE Jean
Constructeur ou Propriétaire
Messages : 183
Enregistré le : 15 oct. 2004 19:28
Localisation : BRESSUIRE, Deux-Sévres

NICOLLIER HN 500

Messagepar LECLAIRE Jean » 29 juil. 2009 14:21

Bonjour à tous,
Cette semaine, je suis passé voir un ami au musée d'Angers, quelle n'a pas été ma surprise de voir le HN 500 de Monsieur Henri Nicollier exposée dans le musée.
En effet M. Nicollier à décidé de donner son appareil au musée d'Angers.
Ci-joint l'arrivée de M. NICOLLIER pour son dernier voyage à bord du HN500.
Bonne vacances à tous
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ARCHAMBAUD
Constructeur ou Propriétaire
Messages : 230
Enregistré le : 15 oct. 2005 13:20

Re: NICOLLIER HN 500

Messagepar ARCHAMBAUD » 29 juil. 2009 23:16

hé ben !.....
c'est pas demain que je donne le mien .............

BERNARD Michel
Administrateur
Messages : 321
Enregistré le : 28 févr. 2004 14:16
Localisation : LFCS Bordeaux Saucats
Contact :

Re: NICOLLIER HN 500

Messagepar BERNARD Michel » 31 juil. 2009 13:05

Bonjour,
Le problème est qu'il n'a pas pu conserver sa place de hangar!
Espérons qu'il restera toujours en contact avec nous et continuera à apporter sa contribution aux nombreux Ménestrelliens.
Amicalement

AFFLARD jean-claude
Constructeur ou Propriétaire
Messages : 120
Enregistré le : 07 nov. 2004 12:20
Localisation : 17800 PONS
Contact :

Re: NICOLLIER HN 500

Messagepar AFFLARD jean-claude » 04 nov. 2009 15:31

Il faut ajouter qu'il y a plusieurs raisons au don du HN 500 "Bengali" au GPPA, une de celles-ci est l'opacité des risques de vente d'un avion en CNRA, ces risques ne sont pas encore bien définis, l'ancien Président du RSA Jean Pottier s'était penché sur ce problème à priori insoluble, voir les rubriques sur ce sujet sur le site du RSA.
Pour être clair : un avion en CNRA est construit par un amateur pour son usage personnel ... point !
La revente de l'appareil engage la responsabilité du constructeur en cas d'accident, et rien ne peut s'opposer a cela !!!! Le vendeur peut essayer de prendre un maximum de précautions, cela ne change rien à l'affaire, au contraire : un constructeur/vendeur qui fait signer une décharge de responsabilité sera probablement accusé d'avoir été au courant d'un éventuel défaut de sa machine, et d'avoir tenté de s'y soustraire, la décharge étant dans ce cas accablante... le dossier est imposant et plusieurs procès pas très anciens se sont déroulés, ou le vendeur a été entrainé dans un imbroglio juridique digne de cafca... j'ignore si les choses se sont arrangées depuis ?
Il y a même plus fort : même en cas de faute de pilotage, la responsabilité du constructeur sera tout de même examinée (incroyable !) le "Hic" étant que nos avions classifiés en CNRA, ne correspondent que rarement à un standard , tous sont différents, et par là même classé "prototypes".... ce qui fait dresser les cheveux des avocats !!!! Ils ne comprennent pas que l'on puisse vendre un avion dont les qualités de vols peuvent être différents d'une machine à l'autre, et dont les méthodes de constructions très différentes d'un constructeur à l'autre, ne peuvent garantir un résultat final uniforme... tant du côté de la construction (matériaux) que des qualités de vol.
Au courant de ces problèmes, j'avais vendu pour mon Association, il y a quelques années, une cellule d'émeraude avec comme papiers " éléments en bois, vendu en l'état" sans autres précisions, (l'avion était démonté et désentoillé) libre à l'acheteur d'effectuer son remontage.... ce n'était pas un aéronef que le club avait vendu, mais des éléments en bois.... et en l'état (bien entendu le prix demandé en était revu à la baisse).

Henri Nicollier étant au courant de toutes ces contraintes a préféré donner l'appareil que de le supprimer, il est vrais qu'aux mains du GPPA, les risques sont minimes, ils connaissent parfaitement les CNRA et les autres...

Si vous vendez votre avion, et si vous en ête le constructeur (les propriétaires intermédiaire sont beaucoups moins concerné) assurer vous que l'acheteur est sérieux, lui donner un maximum de conseils sur le pilotage de sa nouvelle machine, assurez vous qu'il maitrise parfaitement la machine, même s'il s'agit d'un pilote proffessionnel, le pilotage d'un HN 434 n'a rien à voir avec celui d'un A-320 ... ne le laisser partir qu'après un lâché sérieux et poussé, se méfier des jeunes pilotes qui "savent" tout... garder contact quelques temps avec votre acheteur pour voir s'il ne rencontre pas de difficulté, s'assurer qu'il a bien assimilé l'emplacement de toutes les commandes, chaques appareil étant différent sur ce point, et demander vous si vous avez bien utilisé des matériaux corrects (bois autorisé , colle autorisée, etc) afin de limiter au maximum les risques, faute de ne pouvoir les éliminer totalement !!!