Le HN701-01 N°160 F-PMLT construit par Max MALLET

Les constructeurs ou propriétaires de Ménestrel présentent leur(s) "Bébé"
BERNARD Michel
Administrateur
Messages : 333
Enregistré le : 28 févr. 2004 14:16
Localisation : LFCS Bordeaux Saucats
Contact :

Le HN701-01 N°160 F-PMLT construit par Max MALLET

Messagepar BERNARD Michel » 30 mars 2005 20:06

Modifié en dernier par BERNARD Michel le 12 mars 2007 12:09, modifié 2 fois.

BERNARD Michel
Administrateur
Messages : 333
Enregistré le : 28 févr. 2004 14:16
Localisation : LFCS Bordeaux Saucats
Contact :

Re: Le HN701-01 N°160 F-PMLT construit par Max MALLET

Messagepar BERNARD Michel » 08 mars 2010 20:02

Notre ami Frédéric ZUMBIEHL me demande de publier la photo du F-PMLT
Je rappelle qu'il est possible de le faire soit même en mettant la photo au format 1024X.....
Max 3 fichiers et 5Mo Max
Pour cela en descendant en bas de la zone texte cliquer sur AJOUTER des FICHIERS JOINTS et parcourir ...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

MALLET Max
Constructeur ou Propriétaire
Messages : 26
Enregistré le : 31 mars 2005 13:51
Localisation : Villeneuve Sur Lot (47)
Contact :

Re: Le HN701-01 N°160 F-PMLT construit par Max MALLET

Messagepar MALLET Max » 17 mars 2010 11:23

Bonjour à tous.
Ca fait plaisir de revoir le joujou que l'on a fabriqué, et surtout de le savoir en de bonnes mains.
La construction de son frère jumeau avance tranquillement, je vais bientôt commencer à débiter le bois pour le longeron, a moins que j'en trouve un tout fait.
Bons vols à tous. :lol:

ZUMBIEHL Fred
Constructeur ou Propriétaire
Messages : 14
Enregistré le : 14 nov. 2009 20:18

Re: Le HN701-01 N°160 F-PMLT construit par Max MALLET

Messagepar ZUMBIEHL Fred » 01 mai 2010 01:02

Bonjour à tous,
J'espère que Max a vu juste et que le PMLT est effectivement entre de bonnes mains... L'avenir le dira ! En tout cas, le Ménestrel est un véritable régal, tant à piloter qu'à... bricoler ! Je compte d'ailleurs lui faire pas mal de modifs afin d'augmenter la vitesse de croisière tout en diminuant la conso. Première étape, soigner l'aérodynamique avec notamment des capots plus aérodynamiques, des carénages de roue bien profilés, un profilage sur le tube de train avant, des liaisons entre plans fixes et mobiles ; ensuite, une hélice plus adaptée avec un prolongateur. Faut aussi que je travaille les tempé culasse en canalisant l'air de façon optimale.
Bref, du boulot en perspective, mais presque aussi agréable à réaliser... qu'à voler !
Base de départ : 180 km/h et 14 l/h. On verra si j'arrive à faire mieux, mais j'ai bon espoir !
Bons vols à tous...
Max, on se voit dans l'été ? J'ai promis quelques BD... et j'aime tenir mes promesses !